PARS 3 logo 1000px

Plateforme apprenante de recherche en santé et en services sociaux

Propulser la recherche dans les systèmes de santé apprenants

Les équipes de soins et de recherche ont beaucoup de difficulté à accéder rapidement et efficacement à des données de santé de qualité bien qu’elles aient les autorisations requises.

Cela inclut les données de cliniques, d’hôpitaux, de biobanques, d’études cliniques, de santé publique, des services sociaux, des instituts et organismes provinciaux, de technologies prêt-à-porter (ex. montres connectées), etc.

Il est donc impossible de centraliser toutes les données de santé — pour des raisons sociales, éthiques et légales. Il faut alors une solution qui laisse les données là où elles sont tout en permettant d’obtenir de celles-ci des informations pour les soins et la recherche.

Veuillez accepter le témoin preferences pour voir ce vidéo.

Le Dr Jean-François Ethier, codirecteur scientifique du GRIIS, explique comment les systèmes de santé apprenants répondent aux défis actuels des soins et de la recherche.

Accéder aux données de santé là où elles se trouvent

La plateforme apprenante PARS3 épaule les équipes de soins et de recherche en santé dans le cadre de projets qui nécessitent l’accès autorisé à des données issues de plusieurs sources distribuées. PARS3 est une composante technologique intégrale d’un système de santé apprenant.

Peu importe où se trouvent les données et peu importe comment ces données sont gérées localement, PARS3 permet de relier les requêtes des équipes de soins et de recherche avec les systèmes informatiques spécifiques à chaque dépositaire de données.

« PARS3 permet de traiter des données qui sont distribuées à travers des systèmes informatiques distincts et de les mettre en réseau de manière cohérente et compré­hen­sible. »

— Jean-François Ethier, codirecteur scientifique du GRIIS

­

Des procédures d'accès et d'échange qui sont utilisées internationalement

Pour assurer la conformité des procédures de PARS3, le GRIIS collabore avec une communauté de recherche et des organisations partenaires à l’échelle internationale.

Rapides et efficientes

Des procédures qui respectent les exigences de la recherche.

Conformes

Selon les normes Operational Data Model (ODM) du Clinical Data Interchange Standards Consortium (CDISC).

Éthiques

Selon les normes des comités d’éthique de la recherche.

Légales

Du point de vue législatif et des organismes de certification.

Transparentes

Du point de vue des patients partenaires.

Sécuritaires

Une architecture fondée sur l'approche Security by Design.

Écosystème

PARS3 est un écosystème permettant de propulser la recherche scientifique, la prestation des soins et le transfert des connaissances en lien avec les systèmes de santé apprenants.

Des requêtes et des données exactes

PARS3 est bâtie sur des ontologies informatiques (à la manière de lexiques). Les utilisateurs emploient ainsi des concepts cohérents et compréhensibles du point de vue clinique pour faire leurs requêtes de données.

PARS3 extrait ensuite les données de manière exacte et logique en faisant appel aux systèmes informatiques et aux sources de données distribués. La plateforme relie les données et les champs des requêtes au moyen de modèles ontologiques validés.

  • PARS3 emploie des processus informatiques formels et stricts pour concevoir les demandes associées à un projet de recherche.
  • Des règles éthiques claires et transparentes indiquent comment les données de santé peuvent être échangées entre les citoyens, les chercheurs et les cliniciens.

Les données restent là où elles sont stockées — la plateforme ne génère ni ne gère des entrepôts de données.

PARS3 répond aux requêtes de données de santé en fournissant seulement les informations minimales nécessaires qui sont demandées dans le cadre d’un projet.

Les données sont chiffrées localement, là où elles sont stockées.

La plateforme ne stocke pas les données et n’en voit pas le contenu.

Les données sont transmises directement et de manière sécuritaire à un autre tiers sécurisé où l’unité demandeuse aura accès aux données.

Partenaires

Partenaires principaux

L’Unité de soutien à la Stratégie de recherche axée sur le patient du Québec est rendue possible grâce à une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ainsi qu’à l’appui du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et du Fonds de recherche du Québec — Santé (FRQS) dans le cadre de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) du Canada.

Avec le soutien de

Direction de PARS3

Luc Lavoie - GRIIS - Groupe de recherche interdisciplinaire en informatique de la santé

Luc Lavoie

Cofondateur et codirecteur scientifique du GRIIS

Professeur agrégé en informatique à l’Université de Sherbrooke

Jean-François Ethier - GRIIS - Groupe de recherche interdisciplinaire en informatique de la santé

Jean-François Ethier

Cofondateur et codirecteur scientifique du GRIIS
Professeur agrégé en médecine à l’Université de Sherbrooke
Médecin titulaire au CHUS
Directeur de la composante Accès aux données de l’Unité de soutien à la Stratégie de recherche axée sur le patient du Québec

Améliorer la qualité des soins et la vie des patients en reliant les données entre elles